Sondrio © Franco Folini

Sondrio / Italie

Ville des Alpes de l’Année 2007 (n’est plus membre de l’association)

Sondrio © Franco Folini

Sondrio

Ville des Alpes de l'Année 2007

Faits & Chiffres

21588
Population
11
Villages intégrés
20,88
Superficie en km²
La commune de Sondrio est depuis toujours le chef-lieu administratif de la Valteline et de la province du même nom.

Le territoire de Sondrio réunit plusieurs des caractéristiques les plus typiques des régions alpines, comme par exemple les forêts et les alpages qui bordent les Alpes Orobie à différentes altitudes, les terrasses s’étendant le long des versants des Alpes rhétiques et la géométrie ordonnée des prés et des champs des fonds de vallées.

Sondrio peut aussi se vanter d’être une des villes fondatrices de la Communauté de travail « Villes des Alpes ». Ses autorités n’ont pas hésité en 1986 à suivre l’appel de la ville de Trente en faveur d’une collaboration internationale des villes de l’Arc alpin, en vue de valoriser l’identité alpine et de consolider les liens entre villes des Alpes et territoires de montagne. En qualité de chef-lieu de province, Sondrio promeut des initiatives dans le domaine de la culture, du tourisme et de la protection de la nature. Elle a pu réaliser de nombreux projets en vue d’améliorer la qualité de la vie en ville, à travers l’utilisation accrue des transports publics et la réhabilitation de nombreux quartiers urbains. Sondrio est ainsi devenue un centre alpin moderne qui figure depuis des années aux premiers rangs des villes italiennes offrant la meilleure qualité de vie.

L’avis de jury…

« Le jury a voulu récompenser le travail mené depuis des années par Sondrio dans l’esprit de la Convention alpine, en conjuguant la protection de la nature et du paysage de l’Arc alpin avec un développement social et économique durable et tourné vers l’avenir. Sondrio s’est par exemple attachée à conserver et protéger les paysages en terrasses, avec les murs typiques en pierres sèches qui soutiennent depuis des siècles les vignobles de la région de Sondrio et qui seront bientôt reconnus « Patrimoine de l’humanité » par l’UNESCO. Un autre exemple est la réalisation en 1995 du Centre de documentation sur les espaces protégés, une institution qui a non seulement pour mission de recueillir des données sur les espaces protégés du monde entier, mais qui organise aussi, en qualité de Centre régional pour l’éducation à l’environnement, des activités scientifiques et de vulgarisation dans le domaine de l’information sur la nature et de la sensibilisation à l’environnement. »