Aller au contenu. | Aller à la navigation

Sections

Chamonix sacrée « Ville des Alpes 2015 »

03/09/2014

La ville française de Chamonix-Mont-Blanc vient d’être couronnée « Ville des Alpes 2015 ». Ce titre récompense la politique de développement durable de la commune. Durant son année de Ville des Alpes, la « capitale de l’alpinisme » située au pied du toit des Alpes concentrera ses actions en particulier sur les enjeux climatiques et sur la culture.

Chamonix, ville de Haute-Savoie dans la région Rhône-Alpes, a été couronnée « Ville des Alpes 2015 » par un jury international. La commune de 9 300 habitants au pied du toit des Alpes, le mont Blanc (4 810 mètres), devient ainsi membre de l’association internationale « Ville des Alpes de l’année » (voir encadré). Ce réseau de villes alpines se mobilise pour un développement urbain durable dans les Alpes. Le titre récompense en particulier la politique de Chamonix en matière de protection de la nature et de défense du climat.

Moins de CO2, plus de mobilité douce

Chamonix-Mont-Blanc est la première commune des Alpes françaises à avoir mis en place un Plan Climat Energie Territorial. Ce plan prévoit une réduction des émissions de CO2 et de la consommation d’énergie. Comme l’association « Ville des Alpes de l’Année » et quelques autres villes affiliées, la commune soutient notamment l’initiative européenne « Convention des Maires », qui s’est fixée pour objectif de réduire de 20 % les consommations d’énergie et d’augmenter de 20 % la part des énergies renouvelables. Chamonix-Mont-Blanc a également mis en place en coopération avec la commune valaisanne de Martigny/CH un instrument de planification et de monitoring dans le domaine de la consommation d’énergie (PLANETER).

La mobilité joue un rôle majeur dans le Plan Climat Energie. La collectivité est particulièrement active dans le domaine des transports. Initié dans le cadre de la carte d’hôte, le dispositif «Train et Bus en libre circulation pour tous» est généralisé à l’année depuis 2005. La rénovation de la ligne ferroviaire le Fayet Vallorcine permettra à l'horizon 2015 d'avoir 2 trains par heure dans chaque sens. Une politique de stationnement et d’aménagement (parkings de proximité, politique tarifaire différenciée...) a été mise en place. La ville a déjà été récompensée en 2013 pour sa politique de transports par le « Flocon Vert » décerné par l’organisation Mountain Riders. « Chamonix est honorée de cette distinction qui récompense les efforts fournis depuis plusieurs années par la commune, en matière de politique environnementale », dit Eric Fournier, maire de la ville de Chamonix-Mont-Blanc. « Nul doute que les efforts seront poursuivis, et que le titre de Ville des alpes 2015 motivera l'équipe municipale, déjà fortement mobilisée, pour continuer les actions bénéfiques pour un tourisme durable dans la vallée de Chamonix-Mont-Blanc. »

L’alpinisme : patrimoine culturel et tourisme respectueux de la nature

Deux millions et demi de vacanciers visitent chaque année Chamonix. Le tourisme est la principale activité économique de la ville. La commune a déjà lancé un projet dédié à l’« écotourisme », qui continuera de sensibiliser pendant l’année de « Ville des Alpes » les habitants, les professionnels du tourisme et les visiteurs à la nécessité de pratiquer un tourisme respectueux de la nature. Une charte des événements responsables est notamment en cours de rédaction, pour permettre a` l’ensemble des manifestations organisées sur le territoire de répondre aux exigences du développement durable. Sept itinéraires interactifs permettent aux visiteurs de découvrir en train ou à pied la richesse du patrimoine culturel et naturel de la vallée (Application ITINERIO). À long terme, la ville veut mettre en place les conditions nécessaires pour une économie novatrice et durable, en mettant l’accent sur la protection des ressources naturelles. Comme dans d’autres « Villes des Alpes de l’Année », le tourisme, et l’alpinisme en particulier, font partie du patrimoine culturel de Chamonix. Pendant son année de « Ville des Alpes », Chamonix-Mont-Blanc fêtera aussi les 150 ans de l’« Âge d’Or » de l’alpinisme. En coopération avec Zermatt et Grindelwald en Suisse et Valtournenche et Courmayeur en Italie, elle organisera une série de manifestations culturelles destinées à rendre hommage aux pionniers de l’alpinisme et à mettre en lumière la relation des hommes à la montagne.

Informations complémentaires:
www.villedesalpes.org/fr/presse

Gap Chambéry Brig-Glis Sondrio Sonthofen Herisau Trento Bolzano Bad Reichenhall Bad Aussee Belluno Villach Maribor Annecy Idrija Lecco Chamonix Tolmin Tolmezzo karte_alpen.png

 

 

 

 
Outils personnels